Le DIF: une opportunité pour vous former

Soufflez un peu ! profitez du Droit Individuel à la Formation pour compléter vos connaissances et vous perfectionner !

 

A quelles conditions?

 

  • A temps plein, vous avez droit à 20 heures par an cumulables pendant 6 ans, plafonnées à 120 heures. Vous pouvez utiliser votre DIF dès un an d'ancienneté dans l'entreprise.
  • A temps partiel, le calcul est au prorata. En CDD vous devez avoir travaillé 4 mois au cours des 12 derniers mois.

 

 

Serez-vous rémunérer?

  • Oui, vous conserver votre rémunération.
  • Si la formation se déroule en dehors du temps de travail, vous aurez en plus une allocation de 50% de votre salaire horaire. Ces allocations sont exonérées de charges sociales.

 

Faites valoir votre DIF !

 

 

Pour profiter d'une formation en utilisant votre DIF : 

Il est impératif d'éffectuer votre demande  par écrit, à l'attention de votre employeur. 

Une lettre de demande de DIF est à votre disposition , il vous suffit de la remplir et de la faire suivre à votre DRH ou votre responsable: 

 

Modèle de lettre de DIF.

 

 

Obligations pour l'entreprise

 

L'entreprise doit chaque année tenir informé le salarié par écrit, le total d'heures au titre du DIF que celui-ci a acquis.

L'employeur à le droit de refuser une première demande de DIF.

En cas de deux refus deux années consécutives, le salarié peut contacter son OPACIF qui traitera sa demande en priorité. Si L'OPACIF est favorable, l'employeur versera au salarié le montant de l'allocation de formation correspondant et du coût de formation.

En cas de licenciement:

(sauf pour faute lourde ou grave): C'est avant la fin du préavis que le salarié doit déposer sa demande. Les montants des allocations de formation sont calculés sur la base des heures acquises et le reliquat. Avec ces heures le salarié peut financer une formation, une VAE ou un bilan de compétences. La demande ne peut plus être refusée par l'employeur. 

SI LE SALARIE N'UTILISE PAS SON DROIT AU DIF, CELUI CI SERA PERDU CAR LE DIF EST UN DROIT NON TRANSFÉRABLE. 

En cas de démission:

C'est toujours par écrit, que le salarié peut déposer sa demande de formation, de VAE, ou d'un bilan de compétences qui débutera avant la fin de son préavis.

 

DOCUMENT OFFICIEL : cliquez-ici.